Nouvelle formation
Bac Pro GPPE

Le pluralisme, un pilier de la démocratie : les élèves de premières, en lien avec le programme d’histoire, rencontrent un journaliste.

23 avril 2018

Le 20 avril, le journaliste Jacques-Olivier Martin est venu présenter son métier aux élèves de premières. M Martin est rédacteur en chef au Figaro économie. Cette rencontre a permis de faire le parallèle entre le métier de journaliste et la façon de réfléchir dans un cours d’histoire.

 

M Martin a d’abord rappelé combien la liberté d’expression est un pilier central de la démocratie. En France, la presse est libre depuis 1881. Tout en expliquant la ligne éditoriale de son journal, il a précisé la nécessité d’avoir une presse d’opinion permettant l’expression du pluralisme. Les dictatures tentent toujours de museler la presse pour pouvoir ensuite écrire une histoire officielle.

 

Si la réflexion sur les sources est consubstantielle du travail en histoire, elle l’est également pour les journalistes. Les historiens travaillent sur le temps long. Le temps s’est accéléré pour les journalistes. M Martin a rappelé combien il est difficile pour la presse écrite de résister aux pressions de l’information en continu. Il a évoqué la nécessité de se donner du temps pour analyser les nouvelles et ne pas relayer des fausses informations.

 

En conclusion, il a évoqué la possibilité d’une disparition de la presse papier au profit du numérique. Pour les historiens du futur, la question de l’accès aux sources se posera alors.

 

Merci à M Martin de nous avoir accordé du temps et de nous avoir fait partager sa passion pour ce métier de journaliste.

 

Merci aux élèves pour leur attention et leur réactivité.

 

Arnaud Prigent

Professeur d’histoire-géographie au lycée général